Voiture Achat et Location » Conduite Eco » Quelle couleur de peinture pour un marquage de sol et pour quel usager ?

Quelle couleur de peinture pour un marquage de sol et pour quel usager ?

Sur la route et les endroits de stationnements, différentes zones sont identifiées par des signaux marqués à même le sol. Ces marquages au sol revêtent diverses formes et couleurs. C’est pourquoi ils présentent différentes significations. Un marquage au sol ne servira à rien s’il n’est pas respecté.

Comment faire alors respecter les marquages si l’on n’a aucune idée des messages qu’ils transmettent dans des situations données ? Pour cela, il faut savoir choisir les couleurs adaptées. Découvrez ici quelle couleur de peinture choisir pour un marquage de sol ?

Quelle est la règlementation en matière d’usages des couleurs de marquage de sol ?

L’usage de la couleur tout au long du réseau routier est encadré par les normes de la circulaire du 15 mai 1996 en rapport à l’utilisation de la couleur sur la chaussée. Ce document rappelle les principaux points relatifs à l’application de telles couleurs sur les voies de  circulation. Il met l’accent sur les règlementations techniques liées et les messages que les signaux passent.

En termes de règlementations techniques, il est à noter que les couleurs qui sont utilisées sur la chaussée doivent respecter des critères. Ainsi ne doivent-elles pas nuire à la signalisation conventionnelle règlementaire en la rendant difficilement visibles. De plus, d’après la règlementation, la couleur ne doit en aucun cas dévaloriser une autre signalisation horizontale du même type dans l’esprit des usagers. Aussi, l’usage d’un type de peinture doit permettre aux moyens roulants de circuler sur les voies recouvertes et de bénéficier d’un niveau optimal d’adhérence, quelle que soit la situation.

Par ailleurs, la circulaire rappelle aussi que les couleurs qui sont associées aux marquages portent toutes un ou des message(s). Alors, il est indispensable qu’elles soient non seulement suffisamment visibles, mais également très cohérentes. Ceci favorisera une parfaite compréhension des  usagers. Alors, quelle peinture pour le marquage au sol industriel ?

Quel est l’usage réservé à chaque couleur de marquage de sol ?

Blanc, jaune, vert, rouge et vert, toutes les  couleurs de marquage de sol sont destinées à des usage(s)  spécifique(s).

Les marquages au sol de couleur blanche : pour les marquages ordinaires

De toute la famille des marquages au sol, ceux de couleur blanche sont les plus rencontrés. C’est d’ailleurs la  couleur de signalisation horizontale de base. Les marquages en blanc sont utilisés pour indiquer les différentes délimitations de voies de circulation. Ils mettent également l’accent sur les règles qui sont liées à ces délimitations, selon qu’il s’agisse d’une ligne continue, discontinue ou de zébras. 

En outre, plusieurs places de stationnement, à l’image des parkings payants ou ceux réservés aux taxis portent également  des délimitations par marquage au sol blanc.

Les marquages au sol de couleur rouge : pour les situations dangereuses et les interdictions

L’usage des marquages au sol de  couleur rouge est dédié à l’indication d’une interdiction ou de la présence d’un danger sur une piste. Cette couleur est généralement appliquée pour signaler la présence d’une voie de détresse composée d’un damier blanc et rouge.

Les marquages au sol de couleur jaune : pour les arrêts et les situations temporaires

Le marquage de sol de couleur jaune a plusieurs usages en fonction de l’endroit où il est appliqué. En premier lieu, il est utilisé sous forme de lignes discontinues sur la chaussée ou le trottoir dans le but de signifier que le stationnement est interdit. Quand il s’agit de lignes continues, il indique que non seulement les stationnements, mais également les arrêts y sont proscrits.

En second lieu, appliqué sur la chaussée, il permet également de signaler certaines règles  de stationnement spécifique. Les places de stationnement qui sont réservées aux véhicules de livraison sont notamment délimitées par des lignes de couleur jaune.

Par ailleurs, il existe des marquages au sol en zigzags à 45 degrés de couleur jaune qui servent à délimiter les emplacements réservés aux arrêts bus. Ils signalent aux usagers de la route qu’il est interdit de stationner ou de s’y arrêter pour ne pas gêner les chauffeurs dans l’exercice de leur travail.

Enfin, le marquage de sol de couleur jaune est aussi utilisé pour indiquer des règles de circulation modifiées à cause de la proximité d’une zone de travaux publics. Dans ce registre, il fait office de marquage au sol temporaire.

Les marquages au sol de couleur verte : à l’endroit des cyclistes

Sur les routes, les marquages au sol de couleur verte sont adressés à l’endroit des cyclistes. Vous trouverez donc cette couleur de marquage dans des espaces de circulations réservées aux cyclistes et tout usager assimilé. Il est également possible qu’il soit utilisé pour la délimitation et pour indiquer des  pistes et bandes cyclables.

Les marquages au sol de couleur bleue : pour des stationnements spécifiques

Le marquage au sol de couleur bleue est utilisé pour mettre en évidence certains types de stationnements spécifiques, comme les places de stationnements en « zone bleue ». Il est aussi utilisé dans des places de stationnement exclusivement réservées aux personnes à mobilité réduite. Même si son application n’est pas une obligation à ces endroits, elle permet d’augmenter le contraste entre la chaussée et le marquage de couleur blanche.

Notez qu’il est important de respecter chaque marquage selon le rôle qu’il joue.